La Journée internationale des femmes : un appel à l’action pour le secteur canadien de la construction et de l’entretien


Blogue sur Carrefour marché de l'emploi : logo

Le 8 mars était la Journée internationale des femmes, au cours de laquelle on soulignait les réalisations sociales, économiques, culturelles et politiques des femmes et des filles du monde entier.

ConstruForce Canada a également célébré cette journée. Elle n’a toutefois que renforcé notre engagement en faveur d’une plus grande inclusion et représentation des femmes dans le secteur de la construction, non seulement à l’occasion de la Journée internationale des femmes, mais aussi de manière continue.

Le rapport Regard prospectif – Construction et maintenance 2020-2029 de ConstruForce Canada souligne l’importance de se tourner vers les compétences et les forces des femmes pour contribuer à l’autonomisation de la population active du secteur de la construction de demain. Or, sur 1,1 million de travailleurs de métier œuvrant dans le secteur l’an dernier, les femmes ne représentaient que 4,7 %. Les femmes sont également sous-représentées dans les professions hors chantier.

Graphique montrant l'emploi détaillé en construction par genre au Canada, 2019

Étant donné que le secteur canadien de la construction et de l’entretien devra recruter plus de 50 000 nouveaux travailleurs d’ici 2029 et remplacer quelque 257 000 travailleurs qui prendront leur retraite pendant la même période, il est évident que les femmes sont une ressource humaine précieuse qui peut aider le secteur à poursuivre ses activités.

Cette année, le thème de la Journée internationale des femmes était #EachforEqual (« Chacun pour l’égalité »), qui reconnaît la nécessité de combattre les préjugés et de renverser les stéréotypes dans toutes les sphères de la société. Chez ConstruForce Canada, cela signifie créer des programmes qui encouragent l’établissement de milieux de travail respectueux et inclusifs et travailler avec les intervenants pour éliminer les obstacles qui pourraient décourager les femmes de prendre la place qui leur revient dans le secteur. Par exemple, notre trousse à outils sur les milieux de travail respectueux et inclusifs qui comprend un cadre d’action pour les politiques de respect en milieu de travail et un guide de mise en œuvre gratuits, un outil d’autoévaluation en ligne pour les gestionnaires et un cours en ligne à l’intention des travailleurs et des superviseurs.

ConstruForce salue également les contributions importantes des programmes et des fonds qui encouragent la participation des femmes dans la construction, notamment le Fonds pour les femmes en construction du gouvernement du Canada et l’Office to Advance Women Apprentices, financé par le gouvernement provincial de Terre-Neuve-et-Labrador en vue d’accroître les possibilités d’emploi pour les femmes dans les métiers spécialisés.

De plus, notons le travail d’autres organisations comme Techsploration, un organisme sans but lucratif de Nouvelle-Écosse qui offre aux jeunes femmes de la 9e à la 12e année la possibilité d’explorer les professions liées aux sciences, aux métiers et aux technologies, et Women Building Futures, qui aide les élèves à se préparer en vue d’occuper des postes de débutant dans le secteur de la construction et de l’entretien.

Les associations professionnelles et sectorielles de la construction jouent également leur rôle, ainsi que des initiatives telles que Your Place, un programme conjoint de LNG Canada et de son entrepreneur principal JGC Fluor qui vise à attirer, à recruter et à former des femmes dans les métiers de la construction pour le projet de LNG Canada.

Si la Journée internationale des femmes nous donne l’occasion de célébrer nos progrès, nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers. Il reste beaucoup à accomplir. Nous devons continuer à encourager l’intérêt des femmes pour notre secteur, veiller à ce que les milieux de travail soient respectueux, inclusifs et exempts de harcèlement, et investir dans les programmes et les occasions qui incitent les femmes à acquérir des compétences dans les métiers.

< Précédent  |  Suivant >