Représentation des Canadiens autochtones et des femmes au sein de la main-d’œuvre de la construction et de l’entretien au Canada (2018)


La population du Canada vieillit rapidement, ce qui exerce une pression sur les marchés du travail de tous les secteurs. Parallèlement, la proportion de jeunes (de 15 à 24 ans) diminue. Ces tendances se poursuivront au cours des dix prochaines années; le Canada connaîtra une hausse de la proportion de la population qui pourrait partir à la retraite et une baisse de la proportion de la population qui pourrait se joindre à la main-d’œuvre. Cette dynamique laisse présager un possible resserrement des marchés du travail pour l’avenir. Étant donné qu’une part importante de la population du pays arrive à l’âge de la retraite, le secteur de la construction devra faire face au départ de travailleurs qui prennent leur retraite.

Si la situation actuelle se maintient, le bassin de nouveaux travailleurs pouvant se joindre au secteur ne sera pas suffisant pour compenser les départs à la retraite. Les Autochtones et les femmes représentent un bassin potentiel de main-d’œuvre inexploité qui peut être utilisé pour répondre à la demande future.