Accueil » L’analyse comparative : essentielle à la compétitivité des entreprises en construction au Canada (Article d’opinion)

L’analyse comparative : essentielle à la compétitivité des entreprises en construction au Canada (Article d’opinion)

par Jeff Rankin

Pendant longtemps, nous avons associé l’analyse comparative du rendement à des multinationales comme Toyota et Xerox. L’analyse comparative du rendement a depuis fait son apparition dans le secteur de la construction – les grands entrepreneurs canadiens ayant des activités sophistiquées et les secteurs spécialisés, comme le secteur pétrolier et gazier de l’Alberta, étant les premiers à l’adopter. Grâce à un outil en ligne gratuit de ConstruForce Canada, élaboré avec le soutien du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada, les petites et moyennes entreprises de construction peuvent désormais mesurer leur propre rendement et leur productivité par rapport aux autres entreprises canadiennes.

Pourquoi avoir recours à l’analyse comparative?

L’analyse comparative vous donne les outils pour comprendre ce que vous faites bien et ce que vous devez améliorer.

Vous pouvez comparer le rendement de votre entreprise par rapport à celui des autres dans le secteur de la construction, et par rapport à vos propres perceptions. Pour améliorer votre rendement, vous pouvez tout simplement modifier un processus, embaucher de nouvelles personnes ayant les compétences appropriées ou adopter une nouvelle technologie. Et en faisant d’autres analyses comparatives, vous pouvez aussi surveiller les progrès que vous faites.

Vos concurrents utilisent probablement déjà l’analyse comparative; imitez-les.

En déterminant les éléments à améliorer et en incorporant des pratiques exemplaires dans vos activités, vous vous assurez que votre entreprise est prête à rivaliser avec les autres entreprises de construction de votre marché local. En ayant recours à un outil d’analyse comparative national, comme celui de ConstruForce, vous pouvez évaluer votre rendement par rapport à celui d’autres entreprises au Canada. Comme le secteur de la construction se mondialise, vous serez également mieux préparé pour livrer concurrence à des entreprises étrangères qui utilisent déjà l’analyse comparative. Ce genre d’outil est particulièrement utile dans les marchés comptant peu d’entreprises de construction, puisque les occasions pour les propriétaires de se réunir pour discuter des pratiques exemplaires, et se comparer, sont limitées.

L’analyse comparative vous aide à trouver des pratiques exemplaires du secteur en répondant à quelques questions simples.

L’outil d’analyse comparative de ConstruForce a déjà effectué les recherches nécessaires et intégré des pratiques exemplaires des quatre coins du monde.

Le simple fait de répondre à des questions directes sur votre entreprise de construction lors de l’analyse comparative peut être aussi utile que le rapport que vous obtiendrez.

Vous pouvez sans doute répondre seul aux questions de l’outil d’analyse comparative en ligne de ConstruForce. Mais, pour avoir eu l’occasion de m’asseoir avec divers entrepreneurs qui ont réalisé l’exercice avec leur équipe de direction, je peux affirmer que tous les participants sont repartis avec des renseignements précieux à la suite des discussions sur les pratiques exemplaires. Ce processus vous force à penser à votre entreprise sous un tout nouvel angle.

L’analyse comparative aide votre entreprise par le partage.

Nous nous considérons comme un secteur très concurrentiel qui n’aime pas partager de renseignements sur les activités quotidiennes. En utilisant des outils d’analyse comparative comme celui de ConstruForce, il est impossible de retracer la provenance des données. Vos données sont entrées dans une base de données tout à fait anonymement. Ainsi, personne ne sait ce que vous faites exactement, et vous ne savez pas ce que les autres entreprises font. Mais, vous savez tous ce que fait le secteur dans son ensemble. En communiquant des données plus souvent, vous aidez à créer une image plus claire de la compétitivité du secteur et savez où votre entreprise se situe.

L’analyse comparative est gratuite.

L’outil d’analyse comparative de ConstruForce peut être utilisé par n’importe quelle entreprise de construction qui le souhaite. Si vous souhaitez améliorer le rendement de votre entreprise, essayez l’outil, accessible à www.outildanalyse.ca.

Vous devriez avoir recours à l’analyse comparative parce que c’est bon pour l’avenir du secteur de la construction dans son ensemble.

Les membres de l’équipe de chercheurs ayant élaboré et perfectionné l’outil d’analyse comparative de ConstruForce pendant une bonne partie de la décennie continuent leur travail. Nous voulons plus de données anonymes, que nous utiliserons pour définir les grands défis du secteur et élaborer des solutions qui feront progresser le secteur. Si les entrepreneurs s’efforcent de partager leurs données, nous égalerons leurs efforts afin d’en faire profiter le secteur.

~~~~~~~~~~

Jeff Rankin est directeur du département de Génie civil à l’Université du Nouveau-Brunswick et dirige la chaire M. Patrick Gillin Chair in Construction Engineering and Management, qui fait des recherches approfondies sur l’évaluation et l’analyse comparative du rendement dans le secteur de la construction. Il fait partie de l’équipe qui a élaboré l’outil d’analyse comparative de ConstruForce.