Accueil » Bâtir la fondation du respect – Partie 12

Bâtir la fondation du respect – Partie 12

Février 6, 2018

Le secteur de la construction au Canada bâtit des milieux de travail respectueux et inclusifs en vue d’un avenir solide.

Dans le secteur de la construction, la relation mentor-apprenant concrétise la tradition de transmission des connaissances du métier à la prochaine génération.Les défis :

  • Élaborer des programmes qui améliorent le taux de maintien de l’effectif et la participation des travailleurs.
  • Garantir des occasions de croissance personnelle et professionnelle à tous les travailleurs.
  • Créer un milieu de travail qui valorise les contributions de chaque travailleur à la réussite de l’entreprise.

Les solutions :

  • Élaborer un programme de mentorat officiel ou favoriser le mentorat informel.
  • Donner de la formation sur le mentorat à tous les travailleurs.

Six caractéristiques d’un mentor « inclusif » :

Intégrer les principes de respect et d’inclusion à une relation de mentorat d’un milieu de travail diversifié aidera les travailleurs à tirer parti de cette relation.

1. Être altruiste

  • Par exemple, des travailleurs qui vivent une situation d’isolement social en raison de barrières linguistiques ou de différences de genre pourraient tirer parti des conseils d’un mentor disposé à faire passer leurs besoins avant les siens.

2. Ne pas porter de jugement

  • Par exemple, si vous êtes le mentor d’une personne dont le français est la langue seconde, il est possible qu’elle ne vous comprenne pas du premier coup. Ne portez pas de jugement sur ces capacités et maintenez une communication efficace (lisez le blogue 9 et le blogue 10 pour obtenir des conseils sur la communication efficace).

3. Faire preuve de persévérance

  • Par exemple, une personne dont le français est la langue seconde pourrait vouloir revoir une leçon pour s’assurer de l’avoir bien comprise. Faites preuve de persévérance et concentrez-vous sur la réussite de l’apprenant.

4. Être patient

  • Par exemple, des travailleurs d’origines, de situations ou de sexes différents pourraient manquer de confiance en eux ou vivre de l’isolement social au travail. Faites preuve de patience en les encourageant à réussir.

5. Valoriser la diversité

  • En agissant comme mentor d’un travailleur d’origine, de situation ou de sexe différent, vous favorisez un milieu de travail respectueux et inclusif. Cela ne signifie pas que vous êtes un expert en ce qui concerne ses valeurs ou expériences, mais bien que vous respectez les différences et accueillez favorablement les occasions d’apprentissage.

Ce qu’ils ont dit sur le mentorat

-------

DANS NOTRE PROCHAIN ARTICLE : Un milieu de travail respectueux et inclusif contribue aux résultats.

Dans l’article précédent : Travailler efficacement en équipe dans un milieu de travail respectueux et inclusif.

-------

Ressources :

-------

- JOIGNEZ-VOUS À LA CONVERSATION -
Quelle est la caractéristique la plus importante chez un mentor selon vous?

 

signature de Condition féminine Canada
Ce projet est financé par Condition féminine Canada.

Tags:

RSS Feed